Il suffirait de presque rien / Serge Reggiani / 1968

39

Paroles : G. Bourgeois

Musique : F. Bernheim

Comme toujours chez Reggiani, la chanson raconte une histoire et l’autodérision comme la tendresse y ont leur part.

A propos de l'auteur