Nuit et brouillard / Jean Ferrat / 1963

30

Paroles : Jean Ferrat

Musique : Jean Ferrat

© Alleluia

Écrite en hommage aux déportés de la Seconde guerre mondiale, victimes de la barbarie nazie, la chanson s’intitule en référence au décret « Nacht und Nebel », promulgué par les autorités nazies avec la complicité des collaborateurs français du Maréchal Pétain. Le tambour, solennel, ouvre la chanson. D’une voix chevrotante, Ferrat invoque les disparus et leur terrible destin. L’accompagnement musical se veut minimaliste et sobre. Le tambour, la guitare sèche et les instruments à vent s’effacent au profit du message qui interroge la responsabilité de l’artiste devant le devoir de mémoire. Une des rares chansons consacrée à une page douloureuse de notre histoire, que Ferrat impose courageusement à l’époque, malgré la vague yéyé et insouciante qui parcourait la France et ses radios.

A propos de l'auteur