L’affiche rouge / Léo Ferré / 1959

59

Paroles : Louis Aragon

Musique : Léo Ferré

© 1959 by Louis Aragon et Léo Ferré

© 1959 Assigned to Les Nouvelles Éditions MÉRIDIAN – Paris

L’Arménien Manouchian et ses camarades sont tombés au peloton d’exécution. Ils n’étaient pas français, mais mouraient pour la France… C’est-à-dire pour la liberté et pour que les autres, tous les autres, gardent le droit de vivre. Aragon donne à ce poème une force universelle avec ce vers admirable « je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand ». Ferré gratifie ce poème bouleversant d’une musique qui ne l’est pas moins.

A propos de l'auteur