Nino Ferrer

849
Ferrer

Né à Gênes en Italie, Nino Ferrer débute dans les années 60 et devient populaire avec des chansons loufoques habilement construites. Désireux d’échapper au rôle d’amuseur public, il se lancera dans des projets ambitieux et sophistiqués, souvent passionnants, durant lesquels il a souffert du manque de reconnaissance publique, malgré quelques vifs succès. Partagé entre la musique, la peinture et son amour inconsidéré du Quercy où il s’était installé, il s’est éloigné du monde, avant de se donner la mort, quelques mois après la disparition de sa mère.
illustration Maryse Garel

A propos de l'auteur