La cigale et la fourmi / Charles Trenet & Django Reinhardt / 1941

3202

Fable de Jean de la Fontaine (1688)

Musique : Charles Trenet
© Editions Raoul Breton

Les paroles
Nous connaissons tous cette fable de Jean de la Fontaine par coeur, elle fait partie de ces textes que l’on apprend tout petit à l’école. Les fables, écrites en vers, ont une visée pédagogique et morale. Critiquant les défauts des uns et des autres, elles invitent à la reflexion. elles mettent en scène des animaux qui pensent et parlent comme les hommes ! Ici, la cigale incarne l’artiste, l’oisiveté, la joie de vivre. La fourmi besogneuse et austère, ne connaît, quant à elle, que le travail. elle l’emporte certes sur la cigale mais on la devine pingre et jalouse. Deux visions de la vie s’affrontent ici. Mais derrière cette allégorie du travail n’entendons-nous pas une célébration de la vie et de ses plaisirs, bons et mauvais moments compris?

La musique
La mélodie introductive au piano a des allures de comptine. elle est portée par la voix et le jeu de la guitare manouche dont la «pompe» et les «roulades» ponctuent les couplets. L’interprétation de Charles Trenet se veut joyeuse et cynique à la fois. Django Reinhardt, le roi du jazz manouche est accompagné par le quintette à cordes du Hot Club de France, association de musiciens passionnés de jazz.

Le quizz

Votre Score:  

Votre classement :  

 

A propos de l'auteur