J’ai deux amours / Joséphine Baker / 1931

1809

Paroles: Géo Koger et Henri Varna
Musique : Vincent Scotto
© Editions Salabert (avec l’aimable autorisation d’Universal Music Publishing France)

Les paroles
Ecrite pour Joséphine Baker par Géo Koger et Henri Varna, deux grands paroliers du music- hall, cette chanson dit le désir de quitter son pays pour les rives d’une cité enchantée, Paris la grande, Paris la belle, Paris qui ensorcelle ! Mais on sent un léger pincement au coeur car partir n’est jamais simple ! Non sans arrières pensées : Paris est alors le centre d’un empire colonial et l’évocation de la savane dessine une image bien conforme du « nègre » ou du « sauvage », comme on le disait alors.

La musique
La chanson est composée par Vincent Scotto, prolifique et célèbre compositeur marseillais d’opérettes. L’enregistrement des années 30 fait grésiller la voix soprano de Joséphine Baker accompagnée d’un orchestre de music-hall où les cordes se mêlent au piano et à la clarinette. Sur une mélodie langoureuse, l’accent américain renforce la tonalité exotique du morceau qui prend des allures comiques lorsque pointent dans la voix de Joséphine Baker la gouaille et le roulement de «r» typiquement parisien. Cette chanson connut un tel succès qu’elle se classe aujourd’hui au rang de classique.

Le quizz

Votre Score:  

Votre classement :  

A propos de l'auteur