Graeme Allwright

1053
Allwright

Si l’Amérique a son Bob Dylan, nous, nous avons notre Graeme Allwright. Un nom bien anglais pour ce « folk-singer » tout droit venu de sa Nouvelle-Zélande natale après un passage en Angleterre pour tenter sa chance dans la comédie. C’est en 1965 à la Contrescarpe, rue animée du quartier latin à Paris, que Graeme Allwright se fait connaître. Il adapte en français de nombreuses chansons du folklore de son pays et des standards américains dont certaines chansons du chanteur canadien Leonard Cohen qu’il fera connaître au public français.
portrait illustré par Maryse Garel

A propos de l'auteur